Un monstre a capturé le père Noël. À vous de le libérer!

Print Friendly

La période des Fêtes arrive à grands pas et l’Université du Québec à Trois-Rivières entend une fois de plus «Savoir. Surprendre.» grâce à la troisième édition de son jeu Web de Noël. Le pauvre père Noël a été capturé par un petit monstre poilu au pôle Nord. Saurez-vous le libérer?

JeuNoel2013Développée par les collègues du Service des technologies de l’information (STI) de l’UQTR, cette carte de souhaits dynamique permet à notre établissement de rayonner à travers le monde. Il y a deux ans, la première version de ce jeu s’était répandue très rapidement dans l’univers Web. En effet, près de 3 000 000 de personnes à travers le monde avaient pris plaisir à donner un petit coup de pouce au père Noël.

Cette année, l’équipe de production composée de Dany Bellemare, Mathieu Dauphinais, Marc Bernier et Patrick Vézina  ont concocté un projet de jeu qui permet aux utilisateurs d’entrer au coeur d’une série d’énigmes amusantes. Dans cette troisième version, l’expérience de jeu de l’internaute a été améliorée grâce à l’intégration de nouvelles technologies.

Pour Georges-Martin Caron, coordonnateur division des systèmes d’information au STI, la conception de cette nouvelle version aura permis à toute l’équipe d’avoir un banc d’essai pour tester de nouvelles approches de conception. Des techniques plus avancées de création d’animations ont ainsi pu être expérimentées. En conséquence, l’utilisateur peut aider la père Noël à remplir sa mission du bout des doigts sur une tablette électronique.

«Cette expérience de recherche et développement acquise par les membres de notre équipe nous ouvre la porte sur des applications concrètes qui pourront être développées pour bonifier l’offre de cours en ligne de l’UQTR», a expliqué Georges-Martin Caron.

Pour l’équipe du Service des communications, le lancement du jeu de Noël est une occasion rêvée de concrétiser l’image de marque Savoir Surprendre. «Voilà un beau projet qui nous offre une visibilité unique et qui permet à l’internaute de découvrir la signature de notre établissement», a indiqué Guylaine Beaudoin, directrice du Service des communications. Après avoir résolu toutes les énigmes, le joueur est dirigé vers la page du site UQTR.CA dédié aux futurs étudiants. On a pensé aux internautes francophones, mais aussi à tous les non francophones en offrant un accès au site de l’École internationale de français de l’UQTR. Il y a tout un potentiel pour l’UQTR puisqu’au moment où vous lisez cet article, le jeu se répand à travers le monde.

J’allais oublier ce pauvre père Noël prisonnier du vilain petit monstre. À vous maintenant d’aller le délivrer en cliquant sur www.uqtr.ca/jeunoel

Joyeuses Fêtes de la part de toute l’équipe du Service des communications.