Le plan de redressement de l’UQTR donne de meilleurs résultats que ceux anticipés

Le recteur McMahon annonce un déficit moins élevé que prévu pour 2016-2017

Trois-Rivières, le 13 février 2017 – Lors de la séance régulière du conseil d’administration de l’Université du Québec à Trois-Rivières tenue aujourd’hui, le recteur Daniel McMahon a présenté des résultats financiers plus qu’encourageants pour clore la première année financière du plan de redressement de l’établissement.

Daniel McMahon, recteur de l’UQTR.

M. McMahon a en effet annoncé que le déficit prévu selon le plan de redressement pour l’exercice 2016-2017 s’élevait à 14 252 566$. Or, la mise en œuvre des mesures du plan de redressement conjuguée à une augmentation significative de l’effectif étudiant aux trimestres d’automne et d’hiver permettront de clore l’année financière avec un déficit prévu de 10 411 944$. Ce qui signifie que l’Université du Québec à Trois-Rivières devrait enregistrer un déficit moins élevé de 3 840 622$ au 30 avril prochain.

Le recteur s’est montré «très encouragé de la performance financière de l’Université. Cela démontre que la mobilisation de tous les employés et partenaires ainsi que les efforts soutenus de recrutement ont porté leurs fruits respectifs. Certes, nous avons encore un bon bout de chemin à faire pour retrouver l’équilibre financier, mais nous sommes sur la bonne voie».

On se souvient que la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Hélène David, avait signifié, au début du mois de février, son approbation du plan de redressement déposé par l’UQTR à son ministère.