Espace CIEQ vous ouvre la porte sur l’histoire du Québec

Le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) lance aujourd’hui, le 1er mars, la mise en ligne d’Espace CIEQ, une toute nouvelle plateforme numérique vouée à la valorisation de la recherche sur le passé québécois.

Cliquez sur l'image pour accéder à Espace CIEQ.

Cliquez sur l’image pour accéder à Espace CIEQ.

Dynamique, ouvert, accessible et en perpétuel développement, Espace CIEQ rend possible – grâce au réseautage des bases de données, au jumelage des sources et à la cartographie historique – la formulation de nouvelles questions de recherche et l’analyse spatiale des faits de société. Il comporte deux grands volets: la diffusion d’un ensemble de ressources numériques sur l’histoire du Québec et le partage, en libre accès, des résultats de la recherche au moyen des chantiers de l’Atlas historique du Québec, projet phare du CIEQ.

Espace CIEQ: une nouvelle plateforme numérique de partage de données

Espace CIEQ met en valeur plus d’une soixantaine de ressources documentaires, dont plusieurs bases de données réalisées au cours des années par les chercheurs et collaborateurs du Centre. Il présente par ailleurs des projets qui exploitent les données de recherche à l’aide des SIG historiques (systèmes d’information géographique historiques).

Virage numérique de l’Atlas historique du Québec

Espace CIEQ héberge le projet d’Atlas historique du Québec (AHQ), qui se déploie désormais entièrement en format numérique. Au total, ce sont plus de 200 parutions qui sont rendues accessibles gratuitement aux chercheurs, aux étudiants et au grand public, incluant l’ensemble des textes des volumes déjà publiés. Le déploiement numérique de l’AHQ redéfinit la stratégie de réalisation et de diffusion de ses différents chantiers thématiques. Celle-ci se veut beaucoup plus souple en valorisant un accès rapide aux résultats de recherche, présentés de façon dynamique et interactive.

Le CIEQ

Fondé en 1993, le CIEQ est un regroupement stratégique (reconnu par le FRQSC). Basé à l’UQTR et à l’Université Laval, il rassemble des chercheurs de plusieurs disciplines, issus de huit universités du Québec. Il est l’un des principaux centres de recherche à privilégier le temps et l’espace comme catégories fondamentales d’analyse. Sa programmation se distingue en effet par son objet de recherche, soit l’étude, fondée sur de larges corpus documentaires, du changement social et culturel au Québec, depuis les débuts de la colonisation jusqu’à nos jours.