La famille des diplômés de l’UQTR s’agrandit… jusqu’au Vietnam

Les vingt premiers étudiants du MBA de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) délocalisé à l’Université Thuong Mai de Hanoï ont pris part, le 24 février dernier, à ce geste symbolique qu’est le lancer du mortier, afin de marquer leur entrée dans la grande famille des diplômés de l’UQTR. Une première qui se répétera, puisque deux autres cohortes sont également en cours de formation.

Les vingt étudiants de l’UQTR célébrant leur graduation à l’Université Thuong Mai.

La cérémonie, très semblable à celle qui se déroule sur le campus trifluvien chaque année, était à la fois très significative pour les étudiants gradués, mais également pour l’UQTR. «C’était gratifiant et émouvant de voir la fierté dans les yeux des étudiants vietnamiens qui venaient de graduer. Nous pouvions également partager la fierté de leur persévérance et de leur réussite puisqu’il s’agissait du couronnement de plusieurs années de travail pour leurs enseignants et pour plusieurs membres du personnel de l’UQTR qui les ont accompagnés dans leur projet» exprimait Catherine Parissier,  vice-rectrice aux études et à la formation de l’UQTR.


Pham Phuong Chi, diplômé du MBA de l’UQTR, professeure Nguyen Thi Bich Loan, vice-présidente de l’Université Thuong Mai, Catherine Parissier, vice-rectrice aux études et à la formation et Monique Lamoureux, conseillère en politique et affaires publiques à l’Ambassade du Canada.

Qui plus est, les partenaires ont déjà entrepris les pourparlers en prévision du renouvellement de cet accord en 2018. Des étudiants vietnamiens ont également émis le souhait de venir poursuivre leur formation au DBA à l’UQTR.

Dans la même foulée, l’UQTR a conclu une entente avec l’Université Thuong Mai afin de permettre à des étudiants vietnamiens d’amorcer un baccalauréat où les deux premières années seront effectuées au Vietnam et les deux dernières sur le campus trifluvien. Au terme de ces quatre années, ces étudiants obtiendront le diplôme de l’UQTR. Une mesure communément appelée «le 2+2», qui permettra notamment de renforcer le recrutement au premier cycle.

On peut apercevoir sur la photo : Théophile Serge Nomo, directeur du programme de MBA et professeur au Département de finance et économique de l’UQTR, Hoang Nguyen, doyen de la faculté de formations internationales à l’Université Thuong Mai , Sylvain Benoit, directeur du Bureau de l’international et du recrutement de l’UQTR, Catherine Parissier, vice-rectrice aux études et à la formation de l’UQTR, Nguyen Thi Bich Loan, vice-présidente de l’Université Thuong Mai.

Le MBA délocalisé en bref

  • Programme intégral de l’UQTR;
  • Entièrement financé par les partenaires vietnamiens et les participants au programme;
  • Assure le rayonnement de l’UQTR dans un pays membre de la Francophonie;
  • Réalisé à la demande des partenaires et répond à un important besoin de formation aux cycles supérieur au Vietnam;
  • Permet le développement du modèle 2+2 et supporte le recrutement et l’accueil de boursiers, tant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs.
  • Pour en savoir plus sur le MBA délocalisé au Vietnam