Myriam Lapointe-Gagnon finaliste au concours «J’ai une histoire à raconter»

Myriam Lapointe-Gagnon, candidate au doctorat en psychologie, profil intervention et recherche, à l’UQTR figure parmi les 25 finalistes canadiens du concours de vulgarisation scientifique J’ai une histoire à raconter organisé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada.

Ce concours annuel du CRSH met les étudiants de niveau postsecondaire du pays au défi d’expliquer – en trois minutes ou en 300 mots – en quoi un projet de recherche financé par le CRSH change la vie des Canadiens. Myriam Lapointe-Gagnon fera une présentation, devant jury, résumant son projet de recherche intitulé La narration au cœur du processus résilient chez les jeunes immigrants. Cet exercice de vulgarisation scientifique aura lieu le 29 mai à l’occasion du Congrès des sciences humaines.

«C’est un honneur pour moi de pouvoir partager mon travail de recherche grâce à cette plateforme. J’espère ainsi faire voyager les témoignages des adolescents immigrants qui sont au coeur même de mon projet et participer à l’amélioration de notre compréhension collective de leur vécu personnel» , a commenté Mme Lapointe-Gagnon.

Choisis parmi près de 200 concurrents par un jury composé de 24 experts du Canada et de l’étranger, les 25 finalistes sont issus de 14 établissements d’enseignement postsecondaire du Canada. Chaque finaliste recevra un prix en argent de 3 000$ et participera à l’événement J’ai une histoire à raconter, qui aura lieu du 27 mai au 2 juin à la Ryerson University, à Toronto, dans le cadre du Congrès des sciences humaines 2017.

Myriam Lapointe-Gagnon est candidate au doctorat en psychologie, profil intervention et recherche.