Une première cohorte de finissantes en études familiales

C’est avec fierté que le Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et la famille (CEIDEF) et le Département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) annoncent la diplomation de la première cohorte de finissantes au programme court de troisième cycle en études familiales.

Jean-Pierre Gagnier, professeur au Département de psychologie et chercheur régulier au CEIDEF, les finissantes Marie-Michèle Duquette, Caroline Lechasseur et Guylaine Desbiens, et le professeur au Département de psychologie et directeur du CEIDEF Carl Lacharité. (photo: Marc Ludvik)

Le responsable du programme et directeur du CEIDEF, Carl Lacharité, de même que son collègue Jean-Pierre Gagnier, chercheur au CEIDEF et professeur ayant enseigné aux étudiantes, ont salué le travail réflexif dont ont fait preuve les étudiantes tout au long de leur parcours.

La finissante Guylaine Desbiens, qui est également agente de liaison à la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille, salue de son côté la pertinence de l’interdisciplinarité inhérente au programme : « J’ai pu côtoyer dans le cadre des séminaires des gens qui arrivent avec des connaissances et expertises vraiment différentes des miennes. Constater ce qui nous lie et ce qui nous différencie dans ce contexte de respect et d’échanges mutuels m’a permis d’enrichir le regard que je porte sur les familles ».

Rappelons que ce programme court de troisième cycle est composé de trois séminaires interdisciplinaires thématiques en études familiales. Il a accueilli sa première cohorte en janvier 2015, soit quelques mois après le lancement du doctorat en psychologie (profil recherche, concentration en études familiales). Le Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et la famille a collaboré à la conception, à la mise sur pied et au soutien de ces programmes d’études supérieures uniques au Québec dont l’objectif est d’offrir un espace interdisciplinaire pour partager et développer des connaissances sur la famille québécoise. Notons que ces programmes sont rattachés au Département de psychologie, mais ouverts aux candidats de milieux et de disciplines différentes.

Programme court de troisième cycle en études familiales (0831)

Doctorat en psychologie (profil recherche, concentration études familiales) (2131)