Les paysages acoustiques et leurs effets sur la structure et la dynamique des communautés

– Irene Torrecilla Roca a soutenu sa thèse de doctorat en sciences de l’environnement –

Le blogue d’information En Tête de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) présente le résumé de thèse de doctorat en sciences de l’environnement de Mme Irene Torrecilla, intitulée «Les paysages acoustiques et leurs effets sur la structure et la dynamique des communautés».

L’écologie du paysage sonore est une discipline de recherche très récente. Elle permet d’étudier les relations complexes entre les communautés d’animaux, les dynamiques géophysiques et les systèmes anthropiques. L’expertise que nous avons développée dans cette thèse peut être regroupée sous deux axes principaux de l’écologie du paysage sonore:

1) Le développement de bases théoriques et de mesures d’évaluation;
2) l’évaluation des interactions entre le paysage sonore, la structure et la dynamique des communautés animales.

Premièrement, nous évaluons l’utilisation d’indices acoustiques pour différencier systématiquement les contextes du paysage sonore aquatique et terrestre. Deuxièmement, nous développons un nouveau cadre théorique pour étudier les effets du paysage sonore sur les patrons d’assemblage des communautés animales. Troisièmement, nous proposons un cadre mathématique simple pour étudier les effets du paysage sonore sur les interactions prédateur-proie dans les milieux aquatiques.

Grâce au travail réalisé dans cette thèse, nous fournissons de nouveaux outils à l’écologie du paysage sonore qui permettront de quantifier et de décrire rapidement la structure et la dynamique des communautés. Les cadres théoriques développés sont transposables dans différentes conditions environnementales et systèmes biotiques comme nous l’avons démontré dans ce travail. Nous avons découvert des patrons intéressants concernant l’assemblage des communautés locales et la nature des interactions trophiques dans les groupes d’animaux terrestres et aquatiques. En définitive, nous proposons plusieurs hypothèses qui pourraient conduire à de nouvelles recherches théoriques et appliquées dans l’écologie du paysage sonore.

Thèse de doctorat en sciences de l’environnement soutenue le 4 mai 2017

_____________________________________________________________

Membres du jury

M. Raphaël Proulx, Ph. D., directeur de recherche
Professeur, Université du Québec à Trois-Rivières

M. Pierre Magnan, Ph. D., codirecteur de recherche
Professeur, Université du Québec à Trois-Rivières

M. Andrea Bertolo, Ph. D., président du jury
Professeur, Université du Québec à Trois-Rivières

Mme Nicola Koper, Ph. D., évaluatrice externe
Professeure, Université du Manitoba

M. Michael Fox, Ph. D., évaluateur externe
Professeur, Trent University