Poursuivons l’excellence: en mémoire du recteur fondateur Gilles Boulet

«L’Université qui n’a d’autre choix que l’excellence.» C’est en ces termes simples mais évocateurs que Gilles Boulet (5 juin 1926 – 8 octobre 1997), recteur fondateur de notre établissement, résume à l’époque sa vision de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Vingt ans après son décès, et à l’aube du 50e anniversaire de la création de l’UQTR, cette pensée reste encore bien actuelle.

Le recteur fondateur de l’UQTR, Gilles Boulet.

Gilles Boulet, qui dirige l’université trifluvienne pendant 10 ans – de sa fondation le 19 mars 1969 jusqu’au 15 septembre 1978 –, souscrit à une exigence représentant bien la mission universitaire: en toutes choses, il faut viser l’excellence. Si notre recteur fondateur croit fermement en la vocation générale de l’UQTR, il veut en même temps qu’elle se distingue dans le réseau universitaire québécois. Et pour y arriver, celle-ci a le devoir d’exceller en certains domaines; c’est d’ailleurs durant son rectorat qu’émergent les créneaux des sciences de la santé, du loisir ou encore des études québécoises.

«En cette journée où nous commémorons le décès du regretté Gilles Boulet, l’occasion est tout indiquée pour que la communauté universitaire se remémore cette figure marquante de notre histoire institutionnelle et régionale. M. Boulet a mené un vaste projet de société que chacun d’entre nous doit porter quotidiennement dans son travail, et qui se résume en trois mots: instruire nos jeunes», exprime Daniel McMahon, actuel recteur de l’UQTR.

La statue du recteur fondateur de l’UQTR assure la mémoire institutionnelle sur la place Gilles-Boulet.

Aujourd’hui, grâce au leadership de Gilles Boulet et à son engagement inlassable, les gens de nos régions bénéficient d’un meilleur accès au monde universitaire. À travers l’œuvre de sa vie, celui-ci a ouvert, pour les générations futures, la voie de l’enseignement supérieur en Mauricie et, par ricochet, au Centre-du-Québec. D’abord, lorsqu’il se lance dans l’aventure du Centre d’études universitaires (C.E.U.), dont il prend la direction au début des années soixante; ensuite, lorsque, le 19 mars 1969, il atteint son but: le C.E.U. et l’École normale Maurice-Duplessis se fondent dans une nouvelle entité, l’Université du Québec à Trois-Rivières.

«Quand on a atteint un certain niveau d’excellence, le vrai défi, c’est de s’y maintenir. La seule façon d’y arriver, c’est toujours d’aller de l’avant.» – Gilles Boulet, recteur 19 mars 1969 – 15 septembre 1978

Celui à qui l’UQTR remet un doctorat honoris causa posthume de l’Université du Québec en 2009 est, tout au long de sa carrière, un éducateur passionné, un bâtisseur visionnaire et un humaniste engagé. Gilles Boulet consacre son existence à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens, choisissant l’éducation comme champ de bataille, mais créant aussi le Noël du Pauvre, une tradition de générosité qui perdure depuis plus de 50 ans dans notre région.