Unis pour la réussite des étudiants à la maîtrise en sciences de l’activité physique!

Le Département des sciences de l’activité physique de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) vient de se doter d’un outil qui favorisera le recrutement et la rétention d’étudiants prometteurs. De nouvelles bourses d’excellence en recherche ainsi que des bourses de cheminement ont été créées grâce à un partenariat novateur entre ce Département, le Décanat des études et la Fondation de l’UQTR. Au cours des 5 prochaines années, près de 100 000 $ seront distribués aux étudiants à la maîtrise en sciences de l’activité physique qui répondront aux critères de sélection.

On reconnaît Martin Descarreaux, responsable du comité de programme de cycles supérieurs en sciences de l’activité physique, Joëlle Gagné, directrice – Développement philanthropique et projets spéciaux à la Fondation de l’UQTR, Vincent Cantin, directeur du Département des sciences de l’activité physique, et Adel Omar Dahmane, doyen des études.

Pour l’année 2017-2018, un maximum de 3 bourses d’excellence, dont le montant total de chacune pourrait s’élever jusqu’à 15 000 $, sera décerné. Afin de favoriser un cheminement à temps plein dans les études, les instigateurs du projet ont prévu des mesures incitant les boursiers à respecter certains délais. Par exemple, pour bénéficier de la somme maximale, les étudiants devront réaliser leur séminaire de recherche et effectuer le dépôt initial de leur mémoire dans les temps prescrits. Grâce à ces mesures, on souhaite augmenter le taux de diplomation et réduire la durée globale des études.

En plus du volet excellence, un volet axé sur le cheminement a aussi été créé pour aider l’ensemble des étudiants du programme. Des bourses d’une valeur de 500 $ à 1000 $ pourront donc être versées, au moment opportun, à tout étudiant qui déposera ses travaux dans les délais spécifiés. Dans le même esprit que pour les bourses d’excellence, l’étudiant qui atteindra, dans les temps établis, les moments charnières que sont la réalisation du séminaire de recherche ou le dépôt initial du mémoire sera récompensé par l’octroi d’une bourse de cheminement. Les sommes offertes à l’intérieur de ce volet particulier seront donc variables d’une année à l’autre.

Des professeurs fortement engagés

En mettant sur pied le projet, l’équipe du DSAP voulait donner un bon coup de pouce financier à ses étudiants, car ceux-ci font face à une vive concurrence lorsqu’ils participent aux grands concours boursiers du domaine de la santé. On sait aussi que l’obtention d’une première bourse aidera l’étudiant, la plupart du temps, à obtenir d’autres bourses au cours de ses études.

Toutefois, attribuer des bourses et assurer leur pérennité requiert un modèle de financement solide. C’est là que le Département des sciences de l’activité physique s’est vraiment démarqué. Une partie des fonds dédiés à ces nouvelles bourses provient directement de dons versés à la Fondation de l’UQTR par les professeurs du DSAP.

«Nous avons mené une campagne à l’interne afin de convaincre les professeurs de verser, à même leur salaire, un don à la Fondation. L’opération a été couronnée de succès! Quatre-vingt-dix pour cent des professeurs du Département se sont engagés à débourser une certaine somme pendant cinq ans. Tous les dons sont mis en commun dans un fonds départemental et cet argent est réservé pour les bourses», explique le professeur Martin Descarreaux, responsable du comité de programme de cycles supérieurs en sciences de l’activité physique.

Contribution du Décanat des études pour 2017-2018

Le professeur souligne que la Fondation de l’UQTR a été partenaire du projet dès ses débuts, mais que le Décanat des études a aussi apporté sa contribution. Pour l’année en cours, les nouvelles bourses du DSAP ont pu s’inscrire dans le programme de Bourses d’excellence à l’admission avec financement intégré, offert à titre de projet-pilote pour l’année 2017-2018 à tous les départements par le Décanat des études.

Invité à prononcer un mot lors du lancement du programme de bourses par le Département, le doyen des études, Adel Omar Dahmane, a déclaré que le projet mis sur pied par le DSAP avait dépassé toutes ses attentes : « Pour moi, prendre son argent et accepter d’en verser une partie parce qu’on croit au potentiel des étudiants, c’est le meilleur engagement qu’on puisse avoir de la part de l’ensemble des professeurs! Je félicite les professeurs qui ont donné vie au projet et je trouve que vous êtes chanceux, comme étudiants, de pouvoir bénéficier de cette initiative inspirante ».

Précisions que même sans l’apport financier accordé par le biais du projet-pilote du Décanat des études, le Département des sciences de l’activité physique sera en mesure de maintenir les bourses pour les cinq prochaines années.

Pour plus d’information sur les bourses:
Martin Descarreaux
Département des sciences de l’activité physique
819 376-5011, poste 3791