L’UQTR octroie le nom de Molson-Boulet au laboratoire de phonétique du pavillon Ringuet

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et la Fondation de l’UQTR ont rendu hommage aujourd’hui à la Fondation Molson et à Me Jean Boulet, associé chez Lavery Avocats, pour leur remarquable engagement philanthropique envers la Fondation de l’UQTR, en octroyant le nom Molson-Boulet à un laboratoire de phonétique de l’UQTR.

De gauche à droite, on reconnaît Me Jean Boulet, associé chez Lavery avocats, M. Daniel Milot, directeur général de la Fondation de l’UQTR, M. Daniel Lavoie, directeur de l’École internationale de français, M. Robert Mantha, vice-recteur à la recherche et au développement, M. André St-Onge, président du conseil d’administration de la Fondation de l’UQTR, et M. Andrew Molson, président de la Fondation Molson.

Afin de permettre aux milliers d’étudiants qui fréquentent le laboratoire de phonétique de l’UQTR de bénéficier d’une formation universitaire de haut niveau, M. Daniel Lavoie, directeur de l’École internationale de français, a mis de l’avant un grand projet de rénovation et de développement pour ce laboratoire qui nécessitait des améliorations importantes. Pour une université francophone ayant un nombre important d’étudiants étrangers, l’utilisation des technologies langagières dans l’apprentissage de l’anglais langue seconde ainsi que du français langue seconde en milieu universitaire est essentielle.

Grâce aux généreux dons de 250 000$ de la Fondation Molson et de 20 000$ de Me Jean Boulet, il a été possible de procéder à la restauration et au développement du laboratoire de phonétique par, notamment, l’achat de matériel informatique et de mobilier spécialisé, le développement d’activités pédagogiques et d’activités dédiées à la pratique autonome ainsi que la création d’un programme de bourses dédié au soutien des étudiants qui fréquenteront le laboratoire dans leur programme d’études.

Pour sa part, M. André St-Onge, président du conseil d’administration de la Fondation de l’UQTR a tenu à remercier ces deux généreux donateurs pour leur engagement philanthropique remarquable. «Par ce geste de générosité, la Fondation Molson et Me Jean Boulet contribuent à l’enrichissement de l’enseignement supérieur au bénéfice des étudiants. Il est important de rappeler que des contributions, comme celles d’aujourd’hui, permettent de développer des ententes et des partenariats à long terme démontrant ainsi qu’un investissement dans l’éducation contribue à l’enrichissement de la société de demain. Nous sommes honorés de la confiance de ces donateurs envers la Fondation et l’UQTR et nous tenons à exprimer nos plus sincères remerciements à M. Andrew T. Molson et Me Jean Boulet.»

De son côté, le recteur de l’UQTR, M. Daniel McMahon, a souligné l’importance de la contribution de la Fondation Molson et de Me Boulet: «En dotant notre laboratoire de phonétique des meilleurs outils, ces deux donateurs permettent à nos étudiants de s’ouvrir encore davantage sur le monde, grâce à l’apprentissage des langues. Ils offrent aussi à nos enseignants un milieu de transmission du savoir des mieux adaptés à leurs besoins. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers la Fondation Molson et Me Jean Boulet pour leur geste généreux qui traduit clairement leur engagement envers la cause étudiante, l’éducation supérieure et notre université.»

Pour sa part, M. Andrew T. Molson, président de la Fondation Molson, s’est réjoui de cette reconnaissance rendue par la Fondation de l’UQTR et l’UQTR à la Fondation Molson. « Ayant à coeur le rapprochement des cultures francophone et anglophone, c’est un honneur de voir le nom de la Fondation Molson associé à un laboratoire de phonétique, et ce, dans une de nos grandes universités francophones. Je suis particulièrement fier de favoriser l’apprentissage d’une langue seconde pour la jeunesse et la relève de demain puisque cela représente non seulement une connaissance utile, mais surtout une richesse personnelle importante.»

Me Jean Boulet, associé chez Lavery Avocats a souligné que «ce laboratoire constituera une excellente opportunité d’apprentissage de langues et en permettra l’application dans plusieurs domaines d’activité humaine en évolution tels que la santé, le génie, la psychologie, la gestion, les sciences et autres.»

«Grâce à ces généreux dons, des milliers d’étudiants inscrits annuellement au Département de l’École internationale de français ainsi que tous ceux inscrits à des cours de perfectionnement de l’anglais au Département des langues modernes et de traduction auront maintenant accès à des outils de pointe qui leur permettront d’apprendre, de perfectionner et de pratiquer le français et l’anglais langues secondes dans un environnement stimulant et spécialement conçu pour favoriser le développement des compétences linguistiques», a souligné le directeur de l’École internationale de français, M. Daniel Lavoie.

Lors de la cérémonie soulignant la désignation toponymique du laboratoire de phonétique Molson-Boulet, une plaque de reconnaissance a été dévoilée. Cette plaque sera installée à proximité du laboratoire au 2038, pavillon Ringuet.

La Fondation de l’UQTR

Depuis sa création en 1986, la Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières consacre tous ses efforts à soutenir les étudiants, les activités de recherche et le développement de l’UQTR. À ce jour, elle a versé près de 45 millions de dollars à ces causes, dont plus de 10 millions en bourses aux étudiants.

Ayant à son actif trois campagnes majeures et plusieurs campagnes annuelles de financement, la Fondation a pu ainsi répondre aux besoins des étudiants, des professeurs et des chercheurs, tout en contribuant aux projets structurants de l’Université et en édifiant un important fonds général de dotation.

Les principaux donateurs de la Fondation sont les gens d’affaires, les entreprises, les fondations, les associations, les syndicats et ordres professionnels ainsi que les diplômés, employés, retraités, étudiants, parents d’étudiants et amis de l’UQTR.