Former les futurs enseignants sur les questions de l’identité sexuelle

Le 23 novembre dernier, des étudiants de 3e année du baccalauréat en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire (BÉPEP) ont participé à un atelier de démystification des questions concernant la diversité sexuelle, en compagnie du conférencier Claude Robillard.

M. Claude Robillard s’est adressé aux étudiants dans le cadre du cours Identité professionnelle II: les défis de la profession.

C’est France Lafleur, chargée de cours au Département des sciences de l’éducation, qui a eu l’initiative d’inviter M. Robillard dans le cadre du cours Identité professionnelle II: les défis de la profession. Ce retraité de l’enseignement de la musique au primaire et intervenant au Groupe de Recherche et d’Intervention Sociale (GRIS) de Montréal, était de passage afin de contribuer au développement de l’identité professionnelle des étudiants.

Durant l’activité, les étudiants ont été appelés à jouer le rôle de l’élève de douze ans qui pose ses questions afin d’ouvrir son coeur et son esprit face aux diversités sexuelles. L’atelier a été très bien accueilli par les étudiants qui ont démontré spontanément leur engagement dans leur rôle de futurs enseignants.

Selon Claude Robillard: «Il est important de rejoindre les futurs enseignants afin de les outiller à mieux intervenir dans les contextes d’homoparentalité, d’homosexualité et de bisexualité auprès des jeunes du troisième cycle du primaire et du secondaire qui se questionnent sur ce sujet».

Le GRIS répond aux différentes questions concernant la diversité sexuelle en s’adaptant à la clientèle visée offrant du même coup aux futurs enseignants une façon de faire sur ce sujet pour lequel ils sont parfois mal à l’aise. À la lumière de cette expérience, Mme France Lafleur souhaiterait que les cohortes de futurs enseignants du primaire au niveau provincial bénéficient d’une telle rencontre.