Témoigner du quotidien des familles

L’émotion était palpable le dimanche 12 novembre dernier lors de l’inauguration de l’exposition Bienvenue chez vous, qui mettait à l’honneur les photos prises par des parents dans le cadre d’une recherche-action menée conjointement par le Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et la famille (CEIDEF) de l’UQTR et la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF). Appelée Optique Familles, cette démarche vise à améliorer la compréhension des réalités de vie des familles et de leur expérience dans les organismes communautaires Famille (OCF) à travers des photographies et des témoignages de parents.

 

Crédit photo: Frédéric Côté

Pas moins d’une cinquantaine de familles de six régions du Québec s’étaient déplacées à l’hôtel le Concorde de Québec pour ce moment hors de l’ordinaire. La fierté se lisait sur le visage de plusieurs: sur celui de tout-petits, qui sautillaient pour intercepter les visiteurs en s’exclamant «Regardez! C’est moi, là, sur la photo!»; de parents qui, pour certains, se voyaient offrir une première tribune pour s’exprimer publiquement; de personnes œuvrant dans l’un ou l’autre des organismes et qui avaient le bonheur de voir les familles touchées de voir leur parole ainsi honorée.

Quand la recherche-action prend tout son sens

Menée à partir des principes propres à la méthode Photovoice, cette démarche de recherche-action prend place dans le cadre du projet AGORA, qui a pour objectif de soutenir le transfert et la mobilisation des connaissances sur les pratiques d’action communautaire autonome Famille. «Optique Familles a été déployée dans six OCF répartis sur le territoire québécois dans l’objectif d’aller à la rencontre du regard et des mots des parents afin de poursuivre avec eux le développement des connaissances sur l’accompagnement des familles, explique Carl Lacharité, directeur scientifique du projet. Il était primordial pour nous que ceux-ci aient une voix dans le cadre du projet AGORA, car les plus grands experts de la parentalité, ce sont évidemment les parents eux-mêmes!»

Le CEIDEF était ravi de pouvoir compter sur la présence du vice-recteur à la recherche et au développement de l’UQTR, Robert W. Mantha, qui était sur place lors du dévoilement de l’exposition Bienvenue chez nous. Il est ici accompagné de Carl Lacharité, chercheur régulier au CEIDEF, directeur scientifique du projet AGORA et professeur au Département de psychologie, de Nicole Déziel, coordonnatrice du projet AGORA, et de Louisane Côté, directrice générale de la FQOCF. (Crédit photo: Marleen Baker)

Dans le cadre d’Optique Familles, 51 parents fréquentant des OCF ont été invités en 2017 à prendre en photo des scènes qui témoignent de ce qu’ils vivent, ce qu’ils partagent et ce qu’ils observent dans ces lieux de soutien, de parole et d’implication. Tous les parents ont dû choisir deux photos qui étaient particulièrement éloquentes à leurs yeux, et ont écrit un texte (parfois court, parfois plus long!) pour accompagner l’une de ces photos. Par exemple, une mère a mis en image et en mots la façon avec laquelle son organisme lui permet de mettre ses tracas entre parenthèses lorsqu’elle s’y trouve :

«C’est oublier le chaos et les tâches de la maison. C’est prendre le temps de poser un regard sur mes enfants. C’est partager mes bons coups et revenir avec l’envie d’essayer ceux des autres. C’est arrêter le tourbillon de ma vie quelques instants pour que je puisse apprécier la famille que j’ai créée.» (Mélanie Poissant, Carrefour familial du Richelieu).

Aux fins de l’exposition, les photos accompagnées des textes ont été retenues pour être affichées sur de grands panneaux. Elles étaient regroupées selon cinq thématiques: «Accueillis à bras ouverts», «Un lieu de partage», «Être écouté, être soutenu», «Ensemble et en mouvement» et «Grandir avec nos trésors». Un superbe livre a également été édité afin de permettre la pérennité de l’exposition. Toutes les photos retenues par les parents de même que les textes intégraux y figurent, regroupés par organisme. Précisons également que l’exposition Bienvenue chez vous a été pensée pour être mobile, de façon à ce qu’elle puisse être présentée subséquemment dans les organismes, événements… et fort probablement au CEIDEF également!

Une exposition touchante

Même un visiteur ne connaissant ni les parents, ni les organismes, ne pouvait demeurer insensible face à ce qui se présentait à lui en ce dimanche après-midi: des familles de différentes régions, de différentes cultures, de différents milieux, mais dont les dissemblances étaient imperceptibles. En effet, il y avait là des pères, des mères et des enfants fiers d’être là, fiers d’avoir une voix, fiers de présenter leur organisme, fiers de présenter leur famille.

De façon impromptue, des enfants ont pris le micro vers la fin de l’activité, les uns pour chanter une comptine, les autres pour saluer la foule. Puis une jeune fille, accompagnée de sa petite sœur et rapidement d’autres enfants et adultes, a entamé la chanson On écrit sur les murs. Un moment inoubliable.

On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l’on voudrait dire

Partout autour de nous
Y’a des signes d’espoir dans les regards
Donnons leurs écrits car dans la nuit tout s’efface
Même leur trace

[…]

On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffiti
On écrit sur les murs pour que l’amour se lève
Un beau jour sur le monde endormi

Des mots seulement gravés pour ne pas oublier, pour tout changer
Mélangeons demain dans un refrain nos visages
Métissages

(Paroles: Romano Musumarra et Jean Marie Moreau)

Crédit photo: Marleen Baker