Deux professeures obtiennent le titre de Fellow en sciences du sport chiropratique

Les professeures Caroline Poulin et Nadia Richer, du Département de chiropratique, viennent tout juste de décrocher le titre de Fellow en sciences du sport chiropratique, décerné par le Collège Royal des sciences du sport chiropratique du Canada. Cette certification permettra notamment aux deux professeures de collaborer avec d’autres experts du domaine à travers le Canada et d’aider d’autres chiropraticiens à suivre leurs traces.

Les professeures Caroline Poulin et Nadia Richer, du Département de chiropratique.

Cinq spécialisations offertes aux chiropraticiens

La Fédération chiropratique canadienne reconnaît cinq domaines de spécialisation pour les chiropraticiens. En plus de la spécialisation en sciences du sport chiropratique, les professionnels désirant acquérir une formation plus approfondie peuvent opter pour les sciences chiropratiques, l’orthopédie, la radiologie, ainsi que la réadaptation et santé au travail. Pour obtenir le titre désiré, le chiropraticien doit se conformer à diverses exigences et réussir une série d’examens.

Dans le cas des sciences du sport chiropratique, l’épreuve finale, considérée comme extrêmement rigoureuse, requiert plusieurs mois d’études et comporte 3 parties: un examen théorique, un examen de radiologie et un examen pratique. Les professeures Poulin et Richer ont d’ailleurs pu compter sur un congé de perfectionnement pour pouvoir se préparer adéquatement aux évaluations.

Une spécialisation peu commune au Québec

Bien qu’elles possèdent toutes les deux une expérience enviable, c’est surtout le désir d’accroître leurs connaissances et leurs compétences qui les a poussées à ajouter cette spécialisation à leur curriculum vitae. Grâce à ce diplôme, les deux professeures de l’UQTR seront sur le même pied d’égalité que les chiropraticiens du sport exerçant dans le reste du Canada. Au Québec, très peu de chiropraticiens ont décroché cette spécialisation. Outre Caroline Poulin et Nadia Richer, la diplômée Isabel Sénécal (doctorat de premier cycle en chiropratique de l’UQTR, 2015) et le docteur Alain Maillé, qui était chargé de cours à l’UQTR jusqu’à sa prise de retraite l’année dernière, sont les seuls chiropraticiens québécois à posséder cette spécialisation.

Au Département de chiropratique, un certain nombre de professeurs détiennent le titre de Fellow dans d’autres spécialisations. Johanne Martel, André Bussières, Julie O’Saughnessy et Joe Lemire ont complété le programme de spécialité en sciences cliniques. André Cardin et Julie-Marthe Grenier ont, pour leur part, réalisé leur fellowship en radiologie.

Aider les athlètes: une passion!

Titulaires d’un doctorat de premier cycle en chiropratique et d’une maîtrise en sciences de l’activité physique, Caroline Poulin et Nadia Richer sont de véritables passionnées de sport et ont toujours aimé mettre leurs connaissances et leur savoir-faire au service d’équipes sportives ou d’athlètes. Au fil des ans, elles ont d’ailleurs pris part à plusieurs événements sportifs d’envergure à titre de chiropraticiennes. Parmi ces événements, on compte notamment des compétitions du circuit de triathlon Ironman ainsi que les Jeux panaméricains ayant eu lieu en 2015 à Toronto. La professeure Richer a aussi accompagné des athlètes de l’équipe canadienne de taekwondo aux Jeux olympiques de Londres (2012), tandis que Caroline Poulin compte parmi ses expériences une participation aux Jeux de la Francophonie 2017, en Côte d’Ivoire, avec l’équipe médicale canadienne.