Application du DSSS à un système d’identification par radiofréquence reconfigurable pour l’amélioration de la sensibilité du lecteur et de la portée

– Aina Heritiana Rasolomboahanginjatovo a soutenu sa thèse de doctorat génie électrique –

Le blogue d’information En Tête de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) présente le résumé de thèse de doctorat génie électrique de M. Aina Heritiana Rasolomboahanginjatovo, intitulée «Application du DSSS à un système d’identification par radiofréquence reconfigurable pour l’amélioration de la sensibilité du lecteur et de la portée».

M. Aina Heritiana Rasolomboahanginjatovo, doctorant en génie électrique. (Photo Daniel Jalbert)

Certaines applications de la technologie d’identification par radiofréquence (RFID) telles que le monitoring de sites industriels ou de marchandises imposent son fonctionnement dans des conditions extrêmes de température, d’humidité, d’absorption du signal électromagnétique, de multiples réflexions et d’interférence pouvant nuire grandement aux performances des dispositifs d’identification (tags) et à la qualité de la liaison sans fil entre le lecteur et les tags. En même temps, la majorité des lecteurs RFID actuellement sur le marché sont des lecteurs monofréquences préconfigurés et non reconfigurables. Ils ont été conçus pour fonctionner uniquement dans des conditions pré-étudiées et ne sont pas capables de s’adapter à des changements de leurs environnements de travail.

Le premier volet de cette thèse propose l’utilisation de la technologie à onde acoustique de surface (SAW) pour le développement de tags passifs robustes et présente la réalisation d’un lecteur RFID SAW entièrement reconfigurable à l’aide d’une plateforme PXIe. Le deuxième volet cherche à déterminer si l’application de l’étalement de spectre à séquence directe (DSSS) à un système RFID SAW permet d’améliorer la sensibilité du récepteur et la portée. Une architecture de lecteur RFID SAW intégrant la notion de DSSS est proposée. Le concept a été validé à l’aide d’un outil développé spécialement pour simuler le comportement du système RFID SAW. Un système RFID SAW DSSS opérationnel constitué d’un prototype de lecteur reconfigurable réalisé au moyen d’une plateforme PXIe et de tags SAW fabriqués en salle blanche a été mis en place.

Les résultats de tests en milieu bruité démontrent une meilleure immunité aux bruits du système RFID SAW DSSS, comparativement au système RFID SAW, et confirment une amélioration de la sensibilité du récepteur grâce à l’utilisation du DSSS. Le récepteur affiche une amélioration de la sensibilité de − 6 pour un code d’étalement de longueur =4. Les résultats d’estimation de la portée prévoient une augmentation, respectivement de 68.20% et 100% pour un code d’étalement de longueur =8 et =16.

Thèse de doctorat en génie électrique tenue le 14 novembre 2017

De gauche à droite: M. Jean-Claude Morissette, Ph. D. (C2T3), M. Adel Omar Dahmane, Ph. D. (UQTR), M. Frédéric Domingue, Ph. D. (UQTR), M. Aina Heritiana Rasolomboahanginjatovo, doctorant en génie électrique (UQTR), et M. Daniel Massicotte, Ph. D. (UQTR). (Photo Daniel Jalbert)

Membres du jury

Frédéric Domingue, Ph. D., directeur de recherche
Professeur, Université du Québec à Trois-Rivières

Adel Omar Dahmane, Ph. D., codirecteur de recherche
Doyen des études, Université du Québec à Trois-Rivières

Daniel Massicotte, Ph. D., président du jury
Professeur, Université du Québec à Trois-Rivières

Jean-Claude Morissette, Ph. D., évaluateur
Chercheur/Directeur technique
Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3)

Claude D’Amours, Ph. D., évaluateur
Professeur, Université d’Ottawa