Anatomie de l’asphalte, de la poussière et du vent: poétique du roman de la route québécois (1960-2017)

 – David Laporte a soutenu sa thèse de doctorat en lettres –

Le blogue d’information En Tête de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) présente le résumé de thèse de doctorat en lettres de M. David Laporte, intitulée «Anatomie de l’asphalte, de la poussière et du vent: poétique du roman de la route québécois (1960-2017)».

David Laporte, étudiant au doctorat en lettres.

Anatomie de l’asphalte, de la poussière et du vent: poétique du roman de la route québécois (1960-2017) offre une poétique du roman de la route qui intègre une histoire québécoise du genre. Cette thèse propose en effet une poétique historique prenant comme point de départ la question du genre ou, d’après la terminologie adoptée, la question de la généricité du roman de la route.

Les principaux foyers de généricité retenus concernent ainsi les seuils, l’action, les personnages et l’espace du roman. Y a-t-il, au cours de l’histoire du genre, des personnages-types que l’on puisse identifier? À quelle fabula ou schéma d’action peut-on les relier? Quels sont les lieux privilégiés du roman de la route québécois? Que nous apprennent-ils sur lui? Que nous apprennent-ils, de façon plus générale encore, sur l’imaginaire spatial et géographique du roman québécois?

Voilà autant d’interrogations auxquelles cette étude tente de répondre en prenant à témoin une sélection de onze romans québécois: La corde au cou (1960) et Éthel et le terroriste (1964) de Claude Jasmin, Ma nuit (1973) de Guy-Marc Fournier, Le sentier de la louve (1973) de Michelle Guérin, Évagabonde (1981) de Francine Lemay, Ah, l’amour l’amour (1981) de Noël Audet, Le soleil des gouffres (1996) de Louis Hamelin, Ourse bleue (2006) de Viriginia Pésémapéo Bordeleau, Vers l’est (2009) de Mathieu Handfield, Document 1 (2012) de François Blais et Toutes mes solitudes! (2012) de Marie-Christine Lemieux-Couture.

Soutenance de thèse en lettres ayant eu lieu le 14 décembre 2017

De gauche à droite: Jean-François Chassay (évaluateur externe), Hélène Marcotte (codirectrice), David Laporte et François Ouellet (président du jury). Absents de la photo: Jean Morency (codirecteur), et Jimmy Thibeault (évaluateur externe).

Membres du jury

Mme Hélène Marcotte, Ph. D., directrice de recherche
Professeure, Université du Québec à Trois-Rivières

M. Jean Morency, Ph. D., codirecteur de recherche
Professeur, Université de Moncton

M. François Ouellet, Ph. D., président du jury
Professeur, Université du Québec à Chicoutimi

M. Jimmy Thibeault, Ph. D., évaluateur externe
Professeur agrégé, Université Sainte-Anne

M. Jean-François Chassay, Ph. D., évaluateur externe
Professeur, Université du Québec à Montréal