Quel est le rôle du conseiller d’orientation à l’université ? (1re partie)

Comme conseillers d’orientation (c.o.), nous constatons qu’il est fréquent de devoir expliquer et parfois même démystifier notre rôle et notre apport dans les différentes étapes des parcours de formation des étudiants universitaires.

En quelques mots, les c.o. sont des professionnels spécialisés qui interviennent sur la dynamique entre l’individu, la formation et le travail. Aux Services aux étudiants (SAE), notre rôle principal est d’accompagner les étudiants universitaires dans leurs divers questionnements et réflexions sur leur parcours de formation et de travail.

Voici le premier de deux articles qui présentent le travail des c.o. à l’université et quelques éléments d’information sur les démarches d’orientation en milieu universitaire.

 

Une démarche d’orientation professionnelle, qu’est-ce que c’est?

Déterminer son projet de carrière et établir les étapes de son parcours de formation relèvent d’un ensemble de décisions très personnelles qui sont influencées par une multitude de facteurs. En effet, élaborer son projet professionnel c’est prendre en compte des éléments qui appartiennent à l’individu (p.ex. : personnalité, intérêts, valeurs, aptitudes académiques, attitudes, croyances, perceptions, environnement familial), à la formation (p. ex. : programmes offerts, durée des études, analyse des dossiers scolaires, contingentement, établissements d’enseignements, exigences d’admission, dates limites) et au travail (p.ex. : perspectives d’emploi, conditions de travail, environnement de travail, contexte socioéconomique, tâches de travail).

C’est dans une dynamique alliant la réflexion individuelle, la recherche d’information que la personne est invitée à nommer ce qui est difficile pour elle. Elle est, par la suite, amenée à prendre contact avec ses désirs, ses rêves et ses aspirations, à identifier ses compétences, ses forces, ses ressources, ses limites, à prendre conscience de ce qui fait du sens pour elle. Cette démarche progresse dans le but de prendre éventuellement une décision et d’établir un plan d’action par rapport à son avenir.

Le point de départ d’une démarche d’orientation, et ce, peu importe les questionnements et situations vécues, demeure l’exploration et la compréhension d’éléments liés à la connaissance de soi. En ce sens, entreprendre une démarche d’orientation, c’est d’abord et avant tout s’engager dans un processus d’apprentissage qui porte… sur soi-même! Il est donc convenu et nécessaire de prendre du temps, en début de démarche, pour augmenter et renforcer la connaissance de soi.

C’est également une démarche de construction qui a pour objectif de permettre à la personne de mieux se connaître et de s’inscrire dans un travail réflexif en vue d’effectuer des choix de formation et de carrière. Dans cette perspective, l’exploration de soi est aussi importante que l’exploration des emplois, professions ou programmes de formation qui mèneront vers un choix de carrière.

Quelques éléments pour démystifier le rôle des c.o. à l’université

Bien que chaque parcours soit unique, il est tout de même possible de percevoir, à travers les situations vécues par un grand nombre d’étudiants pour lesquels une démarche d’orientation serait pertinente, voire nécessaire, différentes croyances ou idées reçues sur le rôle des c.o. à l’université. Ces croyances peuvent parfois freiner l’idée d’aller consulter et même nuire à l’engagement dans un processus d’orientation.

« Je devrais savoir ce que je veux faire dans la vie. »

Bien que cela puisse paraitre simple et facile, savoir vraiment ce qu’on veut faire dans la vie relève plutôt d’un processus complexe qui fait appel à un ensemble de facteurs. La complexité d’une démarche d’orientation repose, entre autres, sur le fait qu’il n’existe pas deux parcours de formation identiques. L’expertise du c.o. repose sur sa capacité à cerner le besoin de la personne en fonction de différents facteurs propres à sa situation et à ce qu’elle exprime comme difficulté ou encore comme besoin.

Les enjeux d’orientation vécus par les jeunes adultes en formation universitaire sont à la fois complexes et transitionnels. Il est tout à fait « normal » de s’interroger sur sa formation, de vivre des moments de confusion au regard de ses choix, de vivre des doutes à l’égard de ses études ou encore de ressentir un manque de motivation et d’intérêt par rapport à ce qu’on investit. Les études universitaires représentent une période de grands changements et d’évolution pour chacun. Il peut donc être sage, lorsque l’on ne sait plus où l’on en est, de s’asseoir avec un professionnel de l’orientation et de prendre le temps de réfléchir sur son avenir.

À suivre dans la 2e partie à paraître dans l’En tête au cours de la session d’hiver.

L’équipe du Service d’aide en orientation de l’UQTR

Pour prendre rendez-vous en orientation :

par téléphone 819 376-5011, poste 6055 / 1 800 365-0922, poste 6055  ou en personne au 1275 Albert-Tessier.

Visitez le site Internet du Service d’aide en orientation des Services aux étudiants pour en savoir davantage sur les services offerts à l’UQTR:
www.uqtr.ca/sae/orientation

Pour plus d’information sur le rôle des conseillers et conseillères d’orientation: www.orientation.qc.ca