Portrait d’un lauréat Pythagore – Patrick Pellerin

Le Bureau des diplômés de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) est fier de vous présenter Patrick Pellerin, l’un des sept lauréats du 7e Gala des Pythagore qui sera célébré le 15 mars prochain à l’atrium C.E.U. du l’UQTR.

M. Patrick Pellerin a complété un baccalauréat en économique (1984) à l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi qu’une maîtrise en économie à l’Université de Montréal (1986). En 1990, il joint, de manière permanente, l’entreprise familiale à titre de directeur général des opérations. À cette époque, il joue un rôle essentiel en développant le marché américain: il établi notamment les fondations d’une relation d’affaires avec General Electric, qui depuis n’a jamais cessé de se bonifier.

En 2000, il est nommé président et succède à son père, Fernand Pellerin. Sous sa gouverne, l’entreprise connaît une forte croissance et contribue de façon marquante au développement et à l’essor économique de la Mauricie. Marmen devient le plus important employeur de la région.

Sa vision avant-gardiste et son leadership permettent de consolider la présence de Marmen dans de nouveaux marchés, tels que la génération d’énergie, le pétrole et gaz et les mines. Toujours soucieux de demeurer compétitif et de répondre aux impératifs de la clientèle, M. Patrick Pellerin élargit sans cesse la gamme des services offerts et innove en proposant des solutions clé en main. Ses initiatives combinées à d’importants investissements confirment la position de leader mondial de l’entreprise dans la prestation de services d’usinage, de fabrication et d’assemblage mécanique.

En 2005, il lance une nouvelle usine à Matane dédiée à la fabrication de tours d’éoliennes, Marmen Énergie. En 2007, l’association Pipeline lui décerne le prix de la personnalité de l’année pour sa contribution au développement de l’industrie de l’énergie au Québec.

En 2013, M. Patrick Pellerin inaugure une première filiale aux États-Unis, dans le Dakota du Sud, Marmen Energy, spécialisée dans la production d’éoliennes. Au Québec, il poursuit son expansion avec la construction de nouvelles usines et l’acquisition d’équipements pour ses installations de Trois-Rivières, constituant ainsi des infrastructures et un parc-machine unique en Amérique du Nord. Marmen jouit aujourd’hui d’une reconnaissance nationale et internationale dans les secteurs d’activité dans lesquels elle évolue.