Gaston Côté en lice pour le Prix du livre politique de l’Assemblée nationale

Gaston Côté, diplômé du programme de doctorat en études québécoises à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) figure parmi les finalistes, catégorie thèse de doctorat, du Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec.

Gaston Côté

Il participera à la cérémonie de remise de prix qui aura lieu le 6 avril à l’occasion du Salon international du livre de Québec. Le lauréat et le finaliste recevront alors la Médaille de l’Assemblée nationale et une bourse qui récompensera la qualité du travail réalisé. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 7 avril sur la Scène des rendez-vous littéraires du Salon international du livre de Québec au Centre des congrès.

Chaque année depuis 2003, l’Assemblée nationale du Québec souligne la richesse de la littérature politique et le talent des auteurs qui excellent dans ce genre. Dans le cadre du Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec, la Fondation Jean-Charles-Bonenfant récompense des auteurs d’une thèse de doctorat et d’un mémoire de maîtrise portant sur la politique au Québec et plus spécifiquement sur la vie, sur les institutions et sur les acteurs politiques. Une bourse de 3000$ et une autre de 1000$ seront remises aux lauréat et finaliste auteurs de thèse de doctorat.

Depuis ses études en techniques du milieu naturel (option aménagement de la faune) au Cégep de Saint-Félicien, Gaston Côté a mené des études universitaires en histoire à l’UQAM (B.A. 2005) et à l’Université de Montréal (M.A. 2007) avant d’entreprendre un doctorat en études québécoises à l’UQTR.

Au cours de ses études à l’UQTR, Gaston Côté a œuvré au sein de la Chaire de recherche du Canada en histoire environnementale et au Centre interuniversitaire en études québécoises. Le titulaire de la Chaire, Stéphane Castonguay, a également dirigé les recherches doctorales de M. Côté.  Du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, M. Côté a été lauréat d’une bourse J.A. Bombardier pour ses études doctorales et d’une bourse de mobilité Michael-Smith pour effectuer un stage de recherche à l’Université de Caen-Basse-Normandie.

Le 15 décembre dernier, Gaston Côté a soutenu avec succès sa thèse intitulée «Domestiquer le sauvage: chasseurs sportifs et gestion de la grande faune au Québec (1858-2004)». Le jury a accordé à l’unanimité la mention «excellent» et encouragé le doctorant à publier prestement un livre issu de la thèse. Nul doute que cette nomination au concours du Prix du livre politique encouragera grandement les éditeurs québécois à diffuser ce remarquable travail.