Les citoyens traités comme des athlètes professionnels

Nouveau service en thérapie du sport à la Clinique universitaire de kinésiologie de l’UQTR

Les citoyens pourront, dès le 15 mai prochain, accéder à un nouveau service en thérapie du sport offert par la Clinique universitaire de kinésiologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Ce service s’appuie sur le programme de diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en thérapie du sport, unique dans les universités francophones au Canada et offert depuis septembre 2016 par le Département des sciences de l’activité physique de l’UQTR.

Les services en thérapie du sport de l’UQTR seront maintenant offerts à l’ensemble de la population. Vous reconnaissez à l’avant Jade Charlebois, membre de l’équipe de cheerleading des Patriotes. À l’arrière: Philippe Fait, professeur au Département des sciences de l’activité physique, Étienne Fallu, thérapeute, Catherine Parissier, vice-rectrice aux études et à la formation, Charles Tétreau, directeur de la clinique universitaire de kinésiologie, Claude Dugas, directeur du Département des sciences de l’activité physique, ainsi que Martin Lefebvre, membre de l’équipe de hockey des Patriotes.

Le service poursuit un double objectif, soit de traiter diverses blessures ou problématiques musculosquelettiques (ex.: entorses, fractures, bursites, tendinites) et certains traumatismes (ex.: commotions cérébrales), tout en participant à la formation des étudiants inscrits au programme de DESS en thérapie du sport, qui auront la possibilité de faire leur stage clinique sur le campus.

La clientèle visée se situe principalement au sein de la population active, allant des sportifs amateurs jusqu’aux athlètes d’élite, en passant par les adolescents inscrits dans des programmes de sport-études. Les traitements offerts couvrent la totalité du spectre de l’intervention: la prévention, les soins d’urgence, la prise en charge de la blessure, le suivi et l’accompagnement lors du retour à l’activité sportive ou à la compétition.

«L’Université du Québec à Trois-Rivières poursuit le développement de ses formations dans le domaine de la santé et, une fois de plus, se positionne en chef de file grâce à l’ajout du DESS en thérapie du sport à sa carte de programmes. L’UQTR est ainsi devenue la première université francophone au pays à offrir cette formation, au sein de laquelle sont intégrés des stages cliniques qui permettent, d’une part, d’intervenir auprès des étudiants-athlètes de nos équipes sportives des Patriotes et, d’autre part, à partir d’aujourd’hui de bonifier l’offre de service en santé à la population régionale», soutient Mme Catherine Parissier, vice-rectrice aux études et à la formation.

«La Clinique universitaire de kinésiologie, ouverte au public, est déjà un milieu de stages pour plusieurs étudiants du Département des sciences de l’activité physique, et l’ajout d’un service en thérapie du sport permettra à une dizaine de stagiaires supplémentaires de parfaire leur formation, dans ce cas-ci, aux cycles supérieurs. D’ailleurs, depuis l’automne 2016, les étudiants-athlètes ont pu expérimenter les bienfaits d’un tel service en thérapie du sport sur le campus. À partir d’aujourd’hui, c’est toute la communauté régionale qui peut en bénéficier et, dans une prochaine étape, nous aimerions développer des partenariats avec les écoles de la région, notamment pour offrir des traitements aux élèves des programmes de sport-études», affirme M. Charles Tétreau, directeur de la Clinique universitaire de kinésiologie et professeur au Département des sciences de l’activité physique.

Les personnes intéressées par le service en thérapie du sport sont invitées à communiquer par téléphone au 819 376-5114 ou à l’adresse courriel suivante: clinique.kinesiologie@uqtr.ca. Rappelons que la Clinique universitaire de kinésiologie est située au Centre de l’activité physique et sportive Léopold-Gagnon, sur le campus de l’UQTR.