Le site des activités des étudiants
et du personnel de l'UQTR

Cinq astuces pour un trimestre réussi

Chaque trimestre amène son lot de bonnes intentions, surtout lorsqu’une nouvelle année calendrier commence. Peut-être vous dites-vous que la procrastination ne vous jouera pas de mauvais tour, que vous serez organisé·e, voire à l’avance, que vous saurez concilier vie étudiante-personnelle-professionnelle, que votre motivation sera optimale jusqu’à la fin… Voici cinq astuces et des services pour y arriver.

OrdiEtudiant1

1- Établissez un horaire qui vous convient

Déterminez un horaire afin d’étudier aux moments que VOUS aurez choisis plutôt que n’importe quand. Ainsi, vous prenez le contrôle de la situation et cela vous permet de maintenir l’équilibre malgré le tourbillon. L’objectif étant d’éviter de laisser tourner dans votre tête ce qu’il y a à faire et d’être ainsi mieux concentré·e sur chaque tâche. Des outils d’organisation bien choisis et utilisés adéquatement vous diront quoi faire. Ils vous permettront de prendre les bonnes décisions au bon moment, en fonction de votre réalité.

2- Utilisez la méthode 40-10-10

La majorité des étudiant·e·s ont l’habitude d’étudier plusieurs heures consécutives. Est-ce réellement productif? Rares sont ceux·celles qui répondent « oui ». Pour éviter ces longues périodes inefficaces et démotivantes, la méthode 40-10-10 (une méthode pomodoro bonifiée – les fameuses tomates, version de luxe) fait toute la différence et est parmi les stratégies les plus appréciées.

  • 40 minutes sur la tâche;
  • 10 minutes de révision;
  • 10 minutes de pause;
  • Et on répète… pour un maximum de 3 à 4 fois puis on prend une plus longue pause et on recommence (maximum 8 à 10 heures de travail intellectuel par jour)

En ajoutant la révision, vous pourrez alterner d’une tâche à l’autre et vous souvenir de ce vous avez lu, étudié, écrit, etc. Les bénéfices sont multiples. Des étudiants ayant testé cette méthode pendant 4 heures versus 4 heures d’études « comme ça vient » ont constaté le double d’efficacité.

Vous vous sentez fatigué·e, démotivé·e, déconcentré·e…? Coupez la méthode en deux : 20-5-5.

3- Décortiquez chaque tâche

Décortiquez les tâches à accomplir en étapes (maximum 40 minutes) afin de progresser concrètement et rapidement. Les lectures, les travaux et l’étude aux examens se font avec plus d’efficacité quand ils sont fractionnés. De plus, vous éviterez l’indigestion intellectuelle, ce phénomène survenant quand on travaille avec acharnement, sans réel avancement, en consultant son cellulaire par-ci et par-là et qui peut provoquer une perte de motivation, des doutes sur ses capacités intellectuelles, de l’anxiété, etc.

C’est une bonne astuce pour vaincre la procrastination puisqu’une tâche au premier abord pénible est souvent reportée faute de savoir par où commencer. Pour les gros travaux, pratiquez la rétroplanification. Partant de la date de remise, décortiquez à rebours chaque objectif en tâches.

4- Soyez actif·ve

Plus vous faites d’actions et orientez le maximum de vos sens vers l’objet d’apprentissage, plus votre cerveau est captivé et attentif. Ceci permet de bloquer les pensées parasites, d’éviter le vagabondage d’esprit ou de diminuer l’attraction lunaire ou cellulaire…

  • Étudiez debout, à voix haute, en gesticulant, et ce, seul·e ou avec des collègues. Le risque de s’endormir s’en trouvera grandement diminué.
  • Faites vos lectures en notant des mots-clés dans la marge pour chaque paragraphe plutôt qu’en surlignant tout en jaune (la fameuse fluotite aigüe). De cette façon, vous intégrez activement les notions et ciblez l’essentiel au fur et à mesure. Enfin, finies les lectures au bout desquelles vous ne vous souvenez de rien!
  • Questionnez constamment les notions abordées. Lesquelles sont fondamentales? Quels sont les liens entre elles? Quelles questions d’examens pourrait-on vous poser? Comment pousser plus loin? Vous êtes ainsi un pas en avance pour votre étude de mi et fin de session.

5- Soyez constant·e

Révisez avant et après chaque cours, dans un délai de 24 heures.

  • 30 minutes avant pour familiariser avec le contenu qui sera présenté (notes de cours, diaporama, lecture préalable…). La matière abordée par votre enseignant sera partiellement comprise et vous aurez des questions en tête, ce qui est proactif.
  • 30 minutes après pour organiser, compléter vos notes et valider votre compréhension. Votre capacité de mémorisation sera meilleure.

Vous serez étonné·e des bienfaits de ces quelques minutes lors de l’étude pour les examens, car mine de rien vous aurez vu le même cours trois fois en peu de temps.

Pour vous aider à mettre en place ces astuces, les Services aux étudiants (SAE) offrent plusieurs services gratuits (en ligne et en présence) qui n’attendent que vous!

  • Des ateliers de méditation, en cliquant ici.
  • Des ateliers de stratégies d’étude efficaces (conciliation du temps, concentration, examens, lecture et prise de notes et motivation), en cliquant ici.
  • Une plateforme pour former un groupe d’études en cliquant ici.
  • Des Rendez-vous d’études pour étudier/lire/rédiger/chercher (…) en présence d’autres étudiants avec la méthode 40-10-10 tout au long de la session, en cliquant ici.

Vous pouvez également avoir des rencontres individuelles, pour développer un plan de match adapté à votre programme et à votre situation personnelle.

Bon trimestre!

Véronique Myre

(Services aux étudiants – secteur soutien à l’apprentissage)