Douze diplômés en communication sociale de l’UQTR publient un ouvrage scientifique collectif sur les médias et la société

– Une première dans le réseau universitaire québécois –

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), en collaboration avec les Presses de l’Université du Québec (PUQ), a procédé le 19 janvier au lancement officiel de l’ouvrage collectif Médias et société – La perspective de la communication sociale, dirigé par le professeur Jason Luckerhoff du Département de lettres et communication sociale de l’UQTR. La particularité de ce livre tient au fait que tous les chapitres ont été rédigés par des diplômés de l’UQTR à la maîtrise en lettres (profil communication sociale), soutenus par leur directeur de recherche.

À l’avant-plan,  Jason Luckerhoff du Département de lettres et communication sociale, qui a dirigé l’ouvrage collectif Médias et société – La perspective de la communication sociale. À l’arrière, de gauche à droite, les auteurs présents lors du lancement de l’ouvrage: Olivier Champagne-Poirier, Stéphanie Gladu, Marie-Chantal Falardeau, Alex Drouin, Pierre Pinsonnault, Mathieu Bouchard et Marie-Ève Carignan, tous diplômés à la maîtrise en lettres (profil communication sociale). (Photo: Daniel Jalbert)

Une première dans le réseau universitaire québécois, cette initiative du professeur Jason Luckerhoff visait à publier les meilleurs mémoires de maîtrise en communication sociale réalisés à l’UQTR, afin que le livre soit utilisé notamment comme ouvrage obligatoire dans le cadre d’un cours de baccalauréat. Le livre est composé de treize chapitres au sein desquels les auteurs s’intéressent à autant d’objets d’études en adoptant des perspectives et méthodes variées ayant comme trame de fond la communication sociale : par exemple, le discours médiatique à propos des crises internationales, les journaux télévisés, les hymnes nationaux et l’identité, le Monopoly comme reflet de nos sociétés, les représentations des acteurs politiques, le cadrage dans les campagnes Web, le leadership et la personnalité, la publicité sur le Web, la gouvernance en culture, l’affichage sur les portes de bureau en tant que média, le rôle des technopédagogues et l’éducation aux médias. Mentionnons également que l’ouvrage est préfacé par un des chercheurs les plus influents dans le domaine, Yves Winkin, qui a contribué à définir la dimension spécifiquement sociale de la communication.

«Fidèle à sa tradition de valorisation du travail réalisé par les étudiants, l’Université du Québec à Trois-Rivières est fière d’avoir soutenu l’initiative du professeur Jason Luckerhoff, qui met la lumière tant sur nos diplômés que sur le travail intellectuel qu’ils ont accompli à travers leur mémoire de maîtrise en communication sociale. De telles activités de diffusion encouragent le perfectionnement pédagogique, le développement de la recherche et le recrutement aux cycles supérieurs, des enjeux qui s’inscrivent parfaitement dans la mission de l’Université», souligne M. Robert W. Mantha, vice-recteur à la recherche et au développement de l’UQTR.

«Les Presses de l’Université du Québec sont heureuses d’avoir publié l’ouvrage collectif Médias et société – La perspective de la communication sociale. Entièrement rédigé par des diplômés à la maîtrise de l’UQTR – mis à part la préface – en collaboration avec leur directeur de recherche, cet ouvrage nous confirme que la relève scientifique est florissante. C’est dans notre mission de soutenir la diffusion de la recherche et, bien qu’un tel projet d’édition soit une première aux PUQ, nous sommes très fiers du résultat qui est de haut calibre. Nous tenons à souligner l’engagement de ces étudiants et de leur directeur de recherche envers la diffusion scientifique, ainsi que le travail remarquable accompli par Jason Luckerhoff, qui a dirigé ce collectif», mentionne Martine Des Rochers, directrice générale des Presses de l’Université du Québec.

Pour visionner une vidéo où chaque auteur résume son chapitre: http://www.uqtr.ca/mediasetsociete   

«Cet ouvrage est le résultat d’un long et fructueux processus. Les étudiants ayant obtenu la mention “excellent” pour un mémoire portant sur les médias et la société ont été invités à soumettre un chapitre corédigé avec leur directeur de recherche. La publication d’un ouvrage collectif mettant en valeur les productions scientifiques de diplômés à la maîtrise est une bonne façon de valoriser les études de cycles supérieurs auprès d’étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat en communication. Par ailleurs, d’un point de vue intellectuel, l’ouvrage démontre, grâce à ses auteurs, qu’il est possible d’étudier la relation entre les médias et la société à partir de nombreuses perspectives. Considérer le lien entre les médias et la société, c’est affirmer que la société influence l’évolution des médias et que l’évolution des médias, à son tour, agit sur l’évolution de nos sociétés», affirme Jason Luckerhoff.

Plusieurs personnes étaient présentes lors du lancement. À l’avant-plan, on remarque le professeur Jason Luckerhoff du Département de lettres et communication sociale, qui a dirigé l’ouvrage collectif Médias et société – La perspective de la communication sociale. À l’arrière, de gauche à droite, on voit Ghislain Samson, doyen au Décanat de la gestion académique des affaires professorales de l’UQTR, Stéphane Perreault, professeur au Département de lettres et communication sociale, Olivier Champagne-Poirier (auteur), Alex Drouin (auteur), Sarah Michaud, coordonnatrice aux communications aux Presses de l’Université du Québec, Stéphanie Gladu (auteure), Marie-Chantal Falardeau (auteure), Mathieu Bouchard (auteur), Pierre Pinsonnault (auteur), Marie-France Turcotte, coordonnatrice au Bureau des diplômés de l’UQTR, Marie-Ève Carignan (auteure), et Mireille Lalancette, professeure au Département de lettres et communication sociale. À noter que tous les auteurs sont diplômés de l’UQTR à la maîtrise en lettres (profil communication sociale).