Faire travailler les muscles et les neurones ensemble

Étudier et faire de l’activité physique simultanément, sous le regard averti d’un kinésiologue, c’est maintenant possible à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Charles Tétreau, directeur de la Clinique de kinésiologie de l’UQTR et Marie-France Larochelle, spécialiste en sciences de l’éducation aux Services aux étudiants, accompagnent les étudiantes Éliane Nadeau et Audrey Billaudeau qui superviseront les participants lors des périodes d’entraînement.

Tous les mardis et jeudis, de 10h à 12h, la Clinique de kinésiologie de l’UQTR ouvre ses portes à ceux et celles qui désirent se délier les muscles tout en faisant travailler leur cerveau.

Sous la supervision d’un étudiant ou d’un stagiaire kinésiologue, les participants peuvent utiliser vélos stationnaires, tapis roulants, poids libres et autres équipements de la clinique selon un plan d’entraînement spécialement adapté à leurs besoins. De plus, des locaux adjacents à la salle d’entraînement sont aménagés afin de permettre aux participants de profiter d’un environnement calme et propice aux études. Une ressource sera d’ailleurs présente afin d’orienter les étudiants vers de meilleures stratégies d’études.

«Certains étudiants ont besoin de canaliser l’énergie qui les empêche parfois d’avoir des périodes d’études efficaces. Pour d’autres, ce ne sont pas les stratégies d’études qui font défaut, mais plutôt les habitudes de vie et d’entraînement. Nous voulons donc offrir un environnement supervisé et proposer des stratégies propres aux besoins de chacun», explique Charles Tétreau, directeur de la clinique de kinésiologie.

Pour profiter gratuitement des plages horaires offertes durant la session, il suffit d’écrire dès maintenant à eliane.nadeau@uqtr.ca

Lieux d’étude dynamique et bibliothèque

En plus de la clinique de kinésiologie, les étudiants qui ont le goût de demeurer actifs durant les périodes d’études peuvent compter sur quatre nouveaux vélos-pupitres installés dans le hall du pavillon de la Santé, ainsi qu’au 4e étage du pavillon Albert-Tessier. Ces vélos sont accessibles sans réservation durant les heures d’ouverture de l’Université.

Finalement, la bibliothèque l’UQTR compte elle aussi quelques articles pouvant aider les étudiants à dépenser un trop-plein d’énergie ou à gérer leur stress. Il est possible de passer au comptoir de prêt pour emprunter des pédaliers, des bandes élastiques ou des sièges basculants afin d’étudier de façon active, sans déranger la quiétude des lieux.